Le stockage de ses voiles


Comment bien ranger ses voiles après une navigation :

Après votre navigation, il est impératif de bien ranger ses voiles, cela permet de les préserver correctement, de les préparer pour la prochaine sortie, et également de voir l’usure de la voile.


En fonction du type de la voile que ce soit une GV, un génois, un spi, un gennaker, …. Le rangement sera différent.


Par exemple pour une GV, la plupart des voiliers de croisières de nos jours possède des lazy-jacks, cela est très pratique car lors de l’affalage de votre GV, il vous restera plus qu’à la mettre sous forme d’accordéon, en effectuant des plis réguliers d’un bord et de l’autre. Après vous n’aurez plus qu’à y installer votre taud de GV.


Les voiliers possédant un lazy bag, c’est encore plus pratique !

Le taud de GV reste sur la bôme tout le temps, il vous suffit donc de plier votre voile correctement et ensuite de zipper le taud.


De plus, pour votre génois, s’il est sur un enrouleur, enroulez-le correctement sans pliures. Je vous conseille d’y rajouter une chaussette de génois, ce qui protégera votre génois des embruns, mais également des UV.


Si votre génois est sur ralingue ou autre, et qu’il ne peut pas s’enrouler, deux solutions s’offre à vous :


1. Soit la plier en accordéon pour après la ranger dans son sac (Voir la partie « Comment bien plier ses voiles pour l’hiver »


2. Soit l’affaler en accordéon directement dans son sac, sans la rouler



Pour le spinnaker, c’est encore plus simple !


Gardez le point d’amure sur le côté du sac, et mettez toute la partie (guindant) jusqu’au point de drisse dans le sac, gardez le point de drisse en-dehors du sac, et renouvelez l’opération jusqu’au point d’écoute. Vous aurez donc les 3 points (amure, écoutes, drisse) sur le côté du sac, mettez la dernière partie (bordure) dans le sac, et posez les 3 points sur le dessus.


Et voilà, vous avez rangé vos voiles et êtes parés pour une prochaine navigation !



Comment bien plier ses voiles pour l’hiver :

Prenez le temps de bien plier vos voiles, vous aurez des facilités à les remettre à la fin de l’hiver. De plus, il est préférable de laver ses voiles à l’eau douce et avec une solution savonneuse ne risquant pas d’abimer le tissus.


1. Identifier les différents points (amure, écoute, drisse)

2. Étendre le bas de la voile

3. Plier la voile en partant du bas, il faut simplement ramener la voile sur la bordure en formant des bandes en général d’environ 50 cm. Attention à bien effectuer des plis réguliers.

4. Enrouler ensuite la voile dans le sens de la largeur, commencer en partant du point d’écoute. Cela vous permettra lors de sa prochaine installation d’être immédiatement fixée sans à être dépliée sur le pont.

5. Mettez la voile dans sa housse.


Bon vent ....