Que vérifiez en ce début d'année sur son embarcation ?


Pour de nombreux plaisanciers, le mois de janvier est une période calme en terme d’utilisation du bateau, ce qui en fait un excellent mois pour inspecter et mettre à jour l’équipement de sécurité bateau.

Que vous ayez mis le bateau à terre pour l’hivernage ou pas, voici ma suggestion de liste de vérification en 10 points.


1. Vérifiez les fusées de détresse


Normalement les fusées doivent être remplacées tous les trois ans. Que ce soit des fusées de détresse, des fusées parachute ou des fumigènes, vérifiez les dates d’expiration qui sont imprimées dessus.

Si elles sont définies pour expirer en plein milieu de la saison, mettez un rappel sur votre calendrier ou remplacez-les tout de suite pour être tranquille.

N’oubliez pas, pour des raisons évidentes de sécurité, de les déposer dans un endroit prévu à cet effet, renseignez-vous auprès du ship le plus proche.


2. Inspecter les extincteurs


C’est très facile à faire ! Vérifiez les manomètres sur tous les extincteurs de votre bateau pour vous assurer qu’ils soient bien dans la zone verte.

Il est parfois plus intéressant de remplacer un petit extincteur comme celui-ci que de les faire réviser par une entreprise spécialisée “marine”.

Secouez un peu vos extincteurs existants afin de libérer la poudre ignifuge qui aurait pu être durcie au fond. Assurez-vous également que le support maintient bien l’extincteur.


3. Testez vos EPIRB ou autre balise de détresse individuelles (PLB)


Les EPIRB doivent être enregistrées à L’Agence Nationale de Fréquences (ANF : https://www.anfr.fr/accueil/) avec votre numéro MMSI. Vérifiez donc auprès de cet organisme que votre balise est bien enregistrée, si ce n’est pas le cas, elle n’a aucune utilité puisque qu’aucun secours ne sera déclenché en cas de détresse.

La plupart des balises ont un mode “Test”, c’est le moment de l’actionner pour voir que tout fonctionne mais attention aux déclenchements intempestifs.


4. Examiner les gilets de sauvetage


Assurez-vous que le tissu, les sangles, les boucles et les matériaux de flottaison sont en bon état. En cas de doute, jetez-les et remplacez-les par des gilets de sauvetage flambant neufs.

Si vous avez des gilets de sauvetage gonflables, retirez et inspectez les cartouches de CO2, vérifiez les LED et gonflez-les manuellement et remettez tout en place.

En cas d’endommagement ou d’utilisation, remplacez-les par des neufs.


5. La corne de brume ou klaxon


Il est important d’avoir à bord une corne de brume en état de fonctionnement.


6. Remplacer vos piles


Remplacez toutes les piles de vos lampes de poche et achetez des piles de rechange pour les garder sur le bateau. Les piles ont tendance à s’oxyder rapidement dans l’environnement marin du bateau. Vous pouvez prévoir d’en avoir quelques-unes d’avance bien enfermées dans une sachet plastique.


7. Testez votre pompe de cale


Il s’agit d’un contrôle à faire toute l’année, pas seulement lors de vérifications de sécurité bateau. En effet il s’agit peut-être de l’élément le plus important en termes de sécurité. Je contrôle les pompes de cales à chaque visite sans exception.

Il faut tester la pompe à partir du bouton de commande mais aussi en soulevant le flotteur pour voir si la pompe se déclencherai automatiquement en cas de voie d’eau. Si votre pompe de cale n’est pas équipée d’un flotteur, je vous recommande d’en faire installer un le plus vite possible.

Vérifiez aussi si les câbles sont en bon état, qu’ils ne présentent pas de corrosion.


8. Inspecter votre mouillage


Sortez et inspectez tout votre mouillage : chaîne, bout, manilles, remplacez les éléments qui montrent une corrosion excessive. Vérifiez aussi l’état du moteur du guindeau, pour éviter la corrosion aspergez le de WD40.

N’oubliez pas qu’en termes de sécurité bateau, vôtre baille à mouillage doit être équipée d’un couteau à poste qui permettra dans l’urgence de couper le bout qui rattache le mouillage au bateau.

9. Allumez les feux de navigations


Allumez tout les feux de navigation, de mouillage pour vérifier que tout fonctionne. Rien de pire que de s’apercevoir que les feux de navigations ne marchent pas lorsque vous en avez vraiment besoin.


10. Planifiez une visite de contrôle


Si vous voulez faire en sorte que votre bateau soit le plus sûr possible, faites appel à MBSailing. Et demandez un devis pour une offre de conciergerie ! https://www.mbsailing.com/conciergerie